MODULE 02 : Qu’est-ce qu’un pansement lourd et complexe au regard de la NGAP ?

MODULE
lundi 23 mai 2022 - 14h00 - 15h00 - Salle 342AB - Niveau 3

Dans le cadre de l’avenant n°6, signé par l’Union nationale des caisses d’assurance maladie

(Uncam) et les syndicats des infirmiers libéraux (paru au JO le 13 juin 2019), il vous est proposé de nouveaux actes

au sein de la NGAP[1].

Dans le cadre des plaies, cela concerne des situations très particulières en situations limitées, que l’on peut retrouver

dans l’article 3, chapitre I de la NGAP.

- Pansements de brûlure étendue ou de plaie chimique ou thermique étendue, sur une surface supérieure à 5 % de la

surface corporelle

- Pansement de brûlure suite à radiothérapie, sur une surface supérieure à 2% de la surface corporelle Pansement

d’ulcère étendu ou de greffe cutanée, sur une surface supérieure à 60 cm2

- Pansement d’amputation nécessitant détersion, épluchage et régularisation Pansement de fistule digestive

- Pansement pour pertes de substance traumatique ou néoplasique, avec lésions profondes, sous aponévrotiques,

musculaires, tendineuses ou osseuses

- Pansement nécessitant un méchage ou une irrigation

- Pansement d’escarre profonde et étendue atteignant les muscles ou les tendons Pansement chirurgical avec

matériel d’ostéosynthèse extériorisé

- Pansement d’ulcère ou de greffe cutanée, avec pose de compression

Dans ce cadre, un nouvel acte « Bilan initial » à la première prise en charge d’une plaie nécessitant un pansement lourd

et complexe a été proposé = 1 AMI 11

La prise en charge d’un patient porteur de plaie ne consiste donc pas uniquement en un renouvellement d’un pansement.

Une démarche clinique structurée doit être mise en oeuvre afin de garantir une prise en charge co-construite avec le

médecin traitant ou le spécialiste

Ce module a pour objectif de vous aider à réaliser ce bilan initial afin de vous approprier une démarche structurante

La clinique est l’élément central des soins médicaux et infirmiers. C’est « un processus dynamique, complexe, basé sur

des connaissances acquises par la formation et par l’expérience. Elle est l’outil incontournable qu’utilisent tous les

cliniciens de presque toutes les disciplines pour diagnostiquer et soigner. »[2]

Dans le cadre de la prise en charge des plaies lourdes et complexes, cette démarche doit être structurée. Elle permet de

décrire l’état d’un patient, et à partir des étapes du raisonnement clinique (entretien clinique et examen physique), de

poser un diagnostic permettant la mise en oeuvre d’un programme thérapeutique.

Nous nous attacherons pour chaque circonstance à préciser les éléments à identifier et le rôle du médecin et de

l’infirmier au cours de l’entretien clinique, de l’examen physique et de la prescription du traitement

(1] Nomenclature Générale des Actes Professionnels (Ameli)

Orateur : Pascal Vasseur, Sophie Balestat