MODULE 03 : Plaies et démence : faire face à une prise en charge plus complexe

MODULE
lundi 23 mai 2022 - 14h00 - 15h00 - Salle 241 - Niveau 2

Avec l’âge, le risque de survenue de plaies aigües comme chroniques augmente considérablement. Pour exemple, en Ile de France, 60% des patients porteurs d’escarre ont plus de 80 ans.

 

Par ailleurs, l’âge constitue le premier facteur de risque d’apparition d’une pathologie démentielle. On estime, dans notre pays, à 20% le risque de survenue d’une pathologie neuro-dégénérative après 80 ans, selon les projections actualisées de l’étude PAQUID.

 

Ainsi, le patient dément a un risque majoré de présenter une plaie, qu’elle soit propre à sa situation de personne âgée, ou qu’elle soit en lien spécifique avec sa démence.

 

Les soignants sont ainsi fréquemment confrontés à la prise en charge de plaies chez les personnes âgées démentes, avec toutes les difficultés spécifiques que cela ajoute, et notamment la faible ou inexistante compliance du patient.

La problématique est donc à considérer sous deux angles :

-          Le point de vue du patient dans sa façon de comprendre et d’accepter la plaie, le soin et le pansement.

-          Le point de vue du soignant dans son appréhension avant et pendant la réalisation du soin, et dans les difficultés qu’il rencontre ensuite pour s’assurer du maintien du pansement appliqué.

 

Lors de ce module, nous reviendrons sur les principaux signes de la démence qui permettront de comprendre l’existence de plaies spécifiques à cette pathologie.

Nous proposerons en suite des moyens de mieux concevoir comment le patient âgé dément perçoit et vit sa plaie.

Enfin, seront proposés des outils pratiques et des stratégies permettant d’accompagner et d’aider les soignants dans la prise en charge toujours complexe de la plaie chez le dément.

Orateur : Emmanuelle Candas, Caroline Baclet-Roussel