MODULE 32 : Les complications cutanées péristomiales

MODULE
mercredi 25 mai 2022 - 08h30 - 09h30 - Amphithéâtre Bordeaux - Niveau 3

Les complications cutanées péristomiales sont une des principales préoccupations des personnes stomisées ; elles engendrent des fuites et nuisent à leur  qualité de vie.Préserver l’intégrité de la peau péristomiale est donc un des objectifs prioritaires pour les stomathérapeutes afin d’assurer un appareillage étanche et fiable, gage de sécurité et de confiance pour la personne stomisée et par conséquence de possibilité d’autonomie dans la réalisation du soin? Pour réaliser cet objectif, une information claire, précise et complète de la personne stomisée  et de ses aidants ainsi que son adhésion aux soins  est nécessaire en post opératoire mais aussi après la sortie, en ambulatoire.                                                                       En 2003, l’Association Française d’Entérostoma-Thérapeutes (AFET) a publié 3 guides de bonne pratique en stomathérapie (un guide entérostomies, un guide urostomies et un guide pédiatrie) où des recommandations sont données pour optimiser la prise en charge des personnes stomisées.                      La 1ère partie de cet atelier détaillera ces recommandations afin de prévenir au mieux les lésions péristomiales.                                                                                                                                      Dans la deuxième partie de l’atelier seront abordées les plaies et autres lésions péristomiales qui représentent un problème important car elles peuvent induire une dégradation rapide de la qualité de vie du patient stomisé.                                                                                                                              Celles-ci peuvent être liées à une complication postopératoire, à une intolérance au matériel ou à une mauvaise utilisation de celui-ci ou encore à une maladie dermatologique.                                      L’adhésivité de l’appareillage est compromise, ce qui peut entrainer rapidement le patient dans une spirale infernale de fuites et d’aggravation des lésions.                                                                                      Le challenge est de dépister le plus rapidement possible ces lésions et de les guérir vite grâce à un traitement compatible avec un appareillage garantissant une sécurité optimale pour le patient (pas de fuite, bonne protection cutanée)                                                                                                             Il est fondamental que la personne stomisée bénéficie d’une démarche de soins coordonnée car la confiance du patient en la sécurité de son appareillage est la première condition pour qu’il puisse retrouver une qualité de vie optimale.

Orateur : Danièle Chaumier, Martine Pages